Et si vous optiez pour l’achat immobilier immédiat ?

Alternatives au prêt relais, zoom sur le crédit immobilier

Si la plupart des propriétaires préfèrent vendre leur bien immobilier avant d’en racheter un autre, il n’est pas toujours possible de procéder dans cet ordre. Dans certains cas, une opportunité immobilière se présente et vous vous retrouvez dans l’incapacité d’assumer, même temporairement, les charges liées à la possession simultanée de deux biens. Pour financer le nouveau bien sans attendre la revente de votre logement actuel, les banques offrent la possibilité de souscrire un prêt relais. L’offre est toutefois à prendre avec des pincettes en raison de ses risques, d’autant plus que d’autres solutions plus attractives existent.


Principe du prêt relais

Définition et spécificités du prêt relais

Lorsque vous projetez d’acheter un second logement avant même d’avoir revendu l’ancien, au moment de l’offre d’achat se pose généralement la problématique de la trésorerie. Les banques proposent une forme de crédit « d’attente » afin de permettre cette nouvelle acquisition indépendamment de la revente du premier bien. On parle alors de prêt relais. 

Ce dernier consiste, pour les propriétaires, à emprunter des fonds pour financer l’acquisition d’un nouveau bien immobilier alors qu’ils n’ont pas encore vendu leur logement actuel. Ce type de crédit comporte toujours une échéance, il est souvent accordé pour une durée maximale de 2 ans.

 

Risques du prêt relais

Les risques du crédit relais ne sont pas des moindres, d’autant plus dans le contexte actuel où l’avenir est pour le moins incertain. Lorsque l’emprunteur parvient à vendre son premier bien immobilier et à rembourser la banque avant l’échéance du prêt, tout va pour le mieux. À l’inverse, si ce dernier ne trouve pas preneur pour son ancien logement dans les délais alloués, l’organisme prêteur est en droit d’exiger le remboursement du crédit à la date prévue, ce qui l’expose à une situation financière plus que délicate.

En effet, en l’absence de remboursement de votre part, la banque peut enclencher une procédure de recouvrement par voies contentieuses et vous inscrire au fichier des incidents de remboursement sur les crédits aux particuliers (FICP).

.

Les solutions alternatives au prêt relais
Si vous ne souhaitez pas souscrire un prêt relais, des solutions alternatives s’offrent à vous comme le crédit achat-revente ou la vente express à Homeloop.

Prêt relais : d’autres solutions existent

Ce que vous devez garder en tête, c’est que le prêt relais n’est pas votre seule option si vous souhaitez vendre votre logement rapidement pour en acheter un autre. En effet, d’autres solutions plus intéressantes financièrement s’offrent à vous : le prêt achat-revente et la vente express à une plateforme immobilière, comme Homeloop, le pionnier de l’iBuying.

 

Le prêt amortissable ou le prêt achat-revente

Si les chances de vendre votre bien avant l’échéance de votre prêt relais sont faibles, celui-ci peut être transformé en prêt amortissable classique. 

Une autre alternative au crédit relais est le prêt achat-revente. Dans ce cas, le vendeur dispose de 2 ans pour trouver un acheteur. Dans les faits, l’ancien prêt et le nouveau sont regroupés en une seule mensualité, regroupant le capital restant sur le prêt finançant l’ancien bien, l’emprunt du nouveau logement, les frais de notaire et les garanties relatives au nouveau placement. Une fois l’ancien bien vendu, le propriétaire rembourse une partie du prêt achat-revente, sans frais de remboursement anticipé. 

Bien moins contraignante que le prêt relais, cette option de financement immobilier est aujourd’hui proposée dans la plupart des banques, à noter qu’elle n’est généralement disponible que dans les zones caractérisées par un marché immobilier tendu, c’est-à-dire où l’offre est supérieure à la demande.

 

La vente express à Homeloop

Pour vendre votre bien rapidement sans passer par un prêt relais, une autre option consiste à opter pour l’iBuying ou « achat instantané ». Vous pouvez en effet vendre votre logement à une plateforme spécialisée dans l’immobilier, comme Homeloop, et ce, en 48 heures seulement. La start-up française s’engage à vous faire une proposition d’achat ferme dans les 24 ou 48 heures suivant l’expertise du bien. 

En contrepartie, elle applique un coût de service se portant en moyenne à 91 ou 92% du prix du marché du bien. Mais vous êtes assuré d’une vente rapide et totalement sécurisée puisqu’Homeloop ne dispose pas du droit de rétractation dont bénéficie un particulier, et ne peut invoquer la non-obtention d’un crédit pour demander une annulation de la vente. Vous vous épargnez ainsi les coûts et le stress du crédit relais et obtenez rapidement l’apport afin de mieux négocier l’acquisition de votre nouveau logement.

Cette solution est également parfaite en cas de mutation, d’expatriation à l’étranger ou bien pour celles et ceux qui ne veulent pas perdre de temps avec des acquéreurs essuyant un refus de prêt.

Quelques mots sur Homeloop 

Créée en 2016 et incontournable dans l’univers de la Proptech et de l’iBuying, Homeloop a pour mission de simplifier la transaction immobilière en aidant les propriétaires à vendre simplement et rapidement et en permettant aux acquéreurs d’acheter en toute confiance.

Aurélien Gouttefarde et son équipe ont déjà permis à près de 200 particuliers de vendre et acheter leur maison ou maison rapidement à Paris et en Ile de France. Homeloop a étendu son service à Lille en 2019 et Nantes puis Lyon en 2020, avec toujours l’objectif de simplifier la transaction immobilière.

homeloop
homeloop
Pas de commentaires

Poster un commentaire

Close Bitnami banner
Bitnami