Comment rédiger une annonce immobilière ?

Rédiger une annonce immobilière

Vous avez décidé de vendre votre bien immobilier, vient le moment de rédiger l’annonce. Pour attirer les acheteurs, elle doit être précise, concise et illustrée de belles photos. D’un coup d’œil, les candidats doivent pouvoir repérer les informations principales. Tous les conseils d’homeloop pour rédiger une annonce immobilière efficace !

Comment rédiger le titre d’une annonce immobilière ?

Le titre, ou accroche de l’annonce immobilière, sera le premier élément vu par les acquéreurs. Il doit donc être percutant, pour susciter immédiatement l’attention et donner envie de lire la suite. Mettez immédiatement en valeur les caractéristiques de votre logement grâce à une phrase courte. 

Exemple : Villa vue mer et piscine – 120 m2 – 4 chambres

Appartement spacieux et cosy sans vis-à-vis.

Quelles informations mentionner dans l’annonce de vente ?

Vous devez rédiger un texte exhaustif, qui reprend l’ensemble des informations qu’un acheteur souhaite connaître avant de visiter un logement. Voici celles qui s’avèrent essentielles :

    • Le prix de vente : le fixer n’est pas chose aisée, car vous entretenez nécessairement un lien affectif avec le logement, et ne disposez pas forcément de connaissances quant au marché immobilier. Surcoté, le bien ne se vendra pas, sous-coté, il vous fera perdre de l’argent. Le premier réflexe est d’utiliser un outil d’estimation du prix de vente ou les bases de données des notaires. Il est ensuite recommandé de faire appel à un professionnel pour une estimation plus précise ;
    • L’emplacement du logement : les acheteurs apprécient de savoir à l’avance le quartier et la rue dans lequel se situe l’appartement ou la maison. Pensez également à mentionner les commodités à proximité, comme les transports en commun, écoles, commerces, espaces verts, l’ambiance… ;
    • L’étage et la présence éventuelle d’un ascenseur ;
    • L’année de construction du bien 
    • La surface : indiquez la superficie en loi Carrez si le logement se situe en copropriété ;
    • Le nombre de pièces, et idéalement leur superficie, surtout pour les pièces principales ;
    • Le mode de production du chauffage : collectif, gaz, bois, électricité, pompe à chaleur… ;
    • Le type d’isolation : double vitrage, par exemple ;
    • L’exposition ;
    • Les rangements ;
    • L’année de la chaudière : mentionnez si elle a été changée récemment ;
    • Les travaux de rafraîchissement ou de rénovation que vous avez entrepris ;
    • La présence de certains équipements : douche ou baignoire, cuisine équipée, mobilier que vous laissez ;
    • La présence d’annexes et dépendances au logement : cave, garage, place de parking, combles aménageables ou non, grenier ;
    • L’existence de surfaces extérieures : jardin, terrasse, balcon ;
    • Les charges de copropriété (eau chaude, chauffage etc) et le montant de la taxe foncière.
  • La note du diagnostic énergétique : note de A à G

Si votre logement comporte quelques défauts, comme une orientation au nord, ne les mentionnez pas directement dans l’annonce. Ils risqueraient de décourager des candidats, qui pourraient tout de même se porter acquéreurs après une visite ! Vous aborderez cette question en toute transparence au moment où ils viendront dans le logement.

Lire aussi : Quels sont les documents nécessaires pour vendre un bien immobilier ?

Quelles sont les règles à respecter pour rédiger une annonce ?

La rédaction de l’annonce immobilière doit être précise, avec des phrases courtes et concises. N’utilisez ni abréviations ni superlatifs, ni des mots qui ne pourraient pas être compréhensibles par le plus grand nombre.

Autre conseil pour la rédaction de l’annonce : aérez le texte ! Rien n’est plus indigeste à lire qu’un gros pavé, alors sautez des lignes ! Pensez également aux tirets pour faciliter la lecture. Évitez les mots en majuscules et soignez votre orthographe. Un texte comportant des fautes discrédite un tant soit peu votre propos. Demandez à un proche de relire votre annonce le cas échéant !

Lire aussi : Quelle est la meilleure saison pour vendre son bien immobilier ?

Comment prendre de belles photos pour une annonce de bien à vendre ?

Les photos qui accompagnent l’annonce immobilière ne doivent rien laisser au hasard. Dans un premier temps, si vous occupez le logement jusqu’à la vente, rangez-le et nettoyez-le pour que les candidats puissent bien voir son potentiel. N’hésitez pas à supprimer les objets trop personnels pour qu’ils puissent se projeter.

Ensuite, prenez les photos de jour, la luminosité sera plus flatteuse. Astuce pour les petites pièces : surexposez les photos ! Veillez enfin à ce que les photos soient nettes, et n’oubliez de photographier les extérieurs.

Où faire paraître son annonce immobilière ?

Les annonces sur les journaux ont quasiment disparu du paysage immobilier, sauf quand elles sont publiées par des agences immobilières. Préférez publier l’annonce sur les sites internet spécialisés comme Leboncoin ou PAP

Deux options s’offrent alors à vous : une annonce gratuite ou une annonce payante. L’avantage, dans le second cas, c’est que vous pouvez ajouter plus de photos, et que l’annonce sera mieux référencée.

Vous souhaitez vous affranchir des contraintes de la rédaction et publication d’une annonce ? homeloop vous rachète votre bien. Contactez-nous pour en savoir plus !

Partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email

À lire également

Investissement locatif
Acheter

Zoom sur l’investissement locatif

Générer des gains, dégager des revenus complémentaires en vue de la retraite, constituer un patrimoine à transmettre aux héritiers : l’investissement locatif répond à plusieurs besoins

Close Bitnami banner
Bitnami